C.P.I

 

Avec le Plan Décennal de l’Education et de la Formation (PDEF), le Sénégal essaie de redynamiser et d’impulser le secteur de l’Education à travers les axes relatifs à l’Accès, à la Qualité et à la Gestion.
Au niveau de l’enseignement supérieur, les universités sénégalaises ont également amorcé des changements importants orientés vers une meilleure gestion des effectifs en termes de réorganisation des schémas de formation mais également de diversification des offres de formation académique et professionnelle. On note également une participation active des écoles supérieures professionnelles privées qui ont aussi donné une nouvelle dynamique au secteur de l’Education à travers la problématique formation/emploi.

Face à ces changements importants dans notre système éducatif et au regard des mutations économiques et sociales sur le plan international, l’Orientation Scolaire et Professionnelle (OSP) se doit de revoir son positionnement dans le système pour être mieux en phase avec les réalités actuelles et mettre en place des stratégies adaptées au risque de se marginaliser.
En tant que cadre d’organisation et de planification du sous secteur de l’OSP, le Cadre de Pilotage Institutionnel (CPI) se voudrait également un dispositif d’anticipation et d’une gestion nouvelle de l’Orientation sur le plan technique et managérial.
Son objectif principal est de travailler au développement de l’Orientation Scolaire et Professionnelle au Sénégal à travers le renforcement de la qualité des services offerts aux consultants, des ressources humaines et du pilotage institutionnel.

Il est ainsi attendu du CPI des résultats probants articulés autour de l’amélioration du dispositif d’accompagnement et d’encadrement des cibles, de la gestion efficace des ressources humaines, de la planification et du suivi/évaluation des activités d’OSP pour lesquelles il est en encore difficile de saisir l’impact réel sur les bénéficiaires en termes statistiques.
Organisé autour de six composantes relatives à l’information et au conseil, à la formation des stagiaires et des relais, au recrutement, aux ressources humaines, à la coordination et au pilotage,  le CPI est doté aussi d’un cadre de mise en œuvre au plan national et régional (CNOSP/CROSP) avec la création de cellules d’opérationnalisation légères qui devraient lui permettre de prendre en charge correctement les objectifs dévolus à chaque composante.

En tant que cadre d’harmonisation et de restructuration des rapports entre le CNOSP et les CROSP, le CPI propose aussi une réorganisation de l’organigramme de ces structures pour leur permettre d’être des cadres adaptés de conception, de recherche et de mise en œuvre des changements.
Le CPI met également en place un tableau de pilotage des activités axé sur les questions de planification, de suivi/évaluation et de gestion global du sous secteur de l’OSP.